Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
aveyron-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_17 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / #13 Aveyron. Géographie pittoresque et monumentale de la France. (1903) / aveyron-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_17

aveyron-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_17

Ses affluenLs sonL: (rive d.) le /vlardon; (rive g.) le Jufry eL la Bam;e; (t·ive d.) le Merdanson; le
llfoussauroux; le Mossau, grossi (rive d.) du Riou/et; la Boralde, qui passe à St-Chély-d’Aubrac et
s’augmente (rive g.) du ruisseau de Cancels. Tous ces pelils torrents coulent dans des gorges
éLroiles et tombent dans le Lot, en face des superbes escarpements qui en dominent la rive g.
et au sommet de l’un de·squels se dresse le pittoresque Château de Roqu elaure. En amont
d’Espalion, le Lot recueille : (rive d.) la Bomldette, la Boralde- f/aujaguès e, encore nommée Poujade,
dans la vallée de laquelle se trouvent
les ruines grandioses de !’Abbaye
de Bonneval et dont la rive d. est s urplombée
par le haut Donjon de Masse ;
en aval, il reçoit: (rive d.) à E stain g , la
Coussane; à Entraygues , le superbe torrent
de la Truyère, venu du versant O.
des monLs de la Margeride, en Lozère,
grossi, dès son entrée en Aveyron, (rive
g.) par Je ruisseau de Réols, qui recueille
(rive d.) celui de Lebon, servant tous deux
de limite, de même que plus bas (rive d.)
Je Brezons, augmenté (rive g.) de l’H’irondelle.
La Truyère roule ensuite à traver1>
des gorges extrêmement sauvages, passe
sous le magnifique pont de la Cadenne,
recueille (rive g.) !’Argence, formée de
l’Argence-llforte et de !’Argence-Vive qui
arrose Sainte-Geneviève ; (rive · d.) la
Bromme, qui baigne l’anLique bourg de
Mur-de-Barrez, perché sur une butte
volcanique et qui se gonfle (rive g.) du
5-iniq; (rive g.) le ruisseau de liouzon, qui
descend du plateau de la Viadène sur
lequel est bâti St-Amans-des-Cotz ; (rive
d .) Je Goul, qui sépare le départemenl de
celui du Cantal; (rive g.) enfin la Selves,
qui a sa source dans le bois de Laguiole,
contourne. au N. ce chef-lieu de canton.
en aval duquel il se gonfle du nâsseau de
Vcâssaire et, plus bas, (rive d.) du Selvet.
Au delà d’Entraygues, le Lot accueille :
(rive g.) la Daze des Vernhelles, puis Je
Dourdou, né au pied du Puy de Lacalm, -“‘
qui, augmenté (rive d.) de la Bertouyi’e,
traverse l’étrange bourg de Bozouls, que VlLLEFRANCHE-DE-HOUERGUE ~ – Clocher de l’Église
l’on dirait suspendu au bord d’un abîme,
reçoit en amont de Nauviale le Créneau, ruisseau de S alles-la-Source, offrant l’un des plus
beaux sites de la région, avec ses cascades, ses grottes et les abimes des environs .(le Tendoul,
etc .) e t arrose encore Ma r cillac ; ainsi grossi , le Dourdou, au vallon sauvage et grandiose creusé
entre deux hautes murailles schisteuses, passe au pied de la ville de Conques, dont l’antique
~-e jouit d’une grande célébrité. Sur sa rive d. lui parviennenl le ruisseau de Mourjou et
lres peti ts torrents à g. et à d.; puis, sur sa rive g. le Rieumoi’ t, qui arrose Decazeville et
ï ~où lu i arrive le Rieuvieux , augmenté de l’Ennas qui passe à Cransac et à Aubin ; enfin la
• qui le rejoint à 5 kilom. en aval de Capdenac.
JLoo eaux du bassin de la Méditerranée com’prennent : la Virenque, descendue du Roc de
. qui sépare le département de l’Aveyron de celui du Gard et tombe dans la Vis ; enfin
né au S. du plateau du Larzac qui sert, dès sa source, de limite commune
AVEYRON