Dernières nouvelles
Accueil / Transformation du mouvement

Transformation du mouvement

472. Vireurs

transformation-mouvement Calcul du volant

Pour la mise en marche des machines à vapeur, on est obligé de ramener le piston à une position permettant l’introduction de la vapeur dans le cylindre. Comme le piston s’arrête à une position quelconque, on fait tourner le volant a cet effet. Lire la suite »

471. Calcul du volant

Volant. But et emploi du volant

Le calcul des dimensions d’un volant demande des connaissances théoriques étendues et sortirait du programme que nous nous sommes tracé; nous nous bornerons à donner quelques renseignements généraux et à indiquer quelques formules employées dans la pratique. Nous savons que la vitesse périphérique du volant augmente avec la vitesse de rotation et le diamètre. Comme on est limité pour la  vitesse périphérique et qu’on- se donne la vitesse de ... Lire la suite »

470. Volant. But et emploi du volant

Contre-manivelles

BUT ET EMPLOI DU VOLANT. – Si nous considérons les schémas de La figure 1226, montrant différentes positions en marche d’un système piston, bielle et manivelle, on remarque qu’aux deux positions des points morts (fig. a et c) les axes du piston, de la bielle et de la manivelle se trouvent dans le même plan : chacune de ces deux positions correspond, dans toutes les machines à vapeur ... Lire la suite »

469. excentriques

Contre-manivelles

Un excentrique est un organe cylindrique tournant autour d’un axe parallèle à ses génératrices, mais sans passer .Par son centre. Quand cet organe est circulaire, il prend le nom d’excentrique circulaire, dans les autres cas, on l’appelle came. L’excentrique peut se substituer à la manivelle car il agit comme une manivelle dont le rayon serait égal à l’excentricité. On nomme excentricité la distance R qui sépare le centre du ... Lire la suite »

468. Arbres coudés

Contre-manivelles

ARBRES COUDES. – Les arbres coudés sont constitués par d·eux manivelles ayant un tourillon commun et même axe géométrique de rotation. Ces organes se nomment aussi vilebrequins. Dans ces organes, la bielle exerçant son effort entre 2 paliers, les frottements sont moindres qu’avec une manivelle simple et le coussinets tendent à s’user parallelement a l’axe de rotation, condition essentielle de bon fonctionnement. Lire la suite »

467. Contre-manivelles

Bielles d'excentriques - Manivelles ordinaires.

La contre~manivelle se compose de 2 tourillons placés dans des plans différents par rapport au plan médian de la manivelle et ayant des rayons d’action différents. La figure 1223 donne un exemple de contre-manivelle où les 2 tourillons sont réunis par un bras. Lire la suite »

465-466. Bielles d’excentriques – Manivelles ordinaires.

Bielles. Bielle à tête ouverte. Bielle à tête fermée

Les bielles d’excentriques comprennent deux parties: le collier et la barre. Manivelles Les manivelles sont des organes actionnés par les bielles et disposés de telle façon qu’ils puissent décrire un cercle cormplet. On les classe en : A) manivelles ordinaires, B) contre-manivelles, C) arbres coudés, D) excentriques. MANIVELLES ORDINAIRES. Elles sont fixées à l’extrémité de l’arbre qu’elles commandent et le bouton de manivelle ou maneton se ... Lire la suite »

464. Bielles. Bielle à tête ouverte. Bielle à tête fermée

Glissières. Graissage des Glissières

Une bielle est constituée par une tige rigide dont les extrémités sont articulées à deux organes dans le but de transmettre le mouvement de l’un à l’autre. La bielle peut transformer : 1 ° un mouvement rectiligne alternatif en mouvement de rotation continu; 2° un mouvement circulaire continu en un autre mouvement circulaire continu, comme dans le cas des bielles d’accouplement des locomotives; 3° transformer le mouvement circulaire alternatif ... Lire la suite »

463. Glissières. Graissage des Glissières

Coulisseaux pour glissières latérales; pour glissières centrales

Les glissières en fonte seront toujours en fonte plus dure que les patins de coulisseau. On les construit aussi en fer ou en acier doux lorsqu’elles sont rapportées. Dans l’établissement d une machine fixe horizontale, dont le sens de rotation unique est déterminé, la position du cylindre par rapport à l’arbre moteur est toujours établie en vue de satisf;.ire à cette condition, que la pression exercée par le coulisseau ... Lire la suite »

462. Coulisseaux pour glissières latérales; pour glissières centrales

Pistons plongeurs - Tige de piston - Presse-étoupe

La forme des coulisseaux varie beaucoup avec la disposition des glissières; on peut les diviser en : 1° coulisseaux pour glissières latérales ; 2° coulisseaux pour glissières centrales. Le coulisseau se compose de deux organes essentiels : 1° La traverse ou crosse rigidement reliée à la tige de piston; 2° Les patins.   Lire la suite »