Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Lombez Gers 1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_17 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / #16 Gers. Géographie pittoresque et monumentale de la France. (1903) / Lombez Gers 1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_17

Lombez Gers 1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_17

mème altitude, se grossit (rive d.) de la Riberette, qui commence entre le :Midou et la Douze, laisse
Aignan à ‘1200 m. de sa rive d., touche Nogaro par sa rive g., recueille (rive d.) la Naule et reçoit
encore le i·uisseau de l’Estang, avant de séparer un instant le département du Gers de celui des
Landes et d’aller poursuivre son cours à travers les sables de ce dernier.
Un certain nombre de rivières du Gers sont al imentées directement et en dehors du département
par le Canal de la ,Yeste (Hautes-Pyrénées). Ce sont la Save, le Gers, la Baïse-Devant, la
Baïsolle, la Baïse-Derriè1·e. D’autres : la Gesse, la Gimone, !’Arrats et le Boués le sont par des
rigoles complémentaires partant du mème canal.
Sources minérales. En ‘1000, on complait n sources autorisées, exploitées dans 7 établissements.
Aurensan possède une source sulfatée calcique. Bai·botan (C. de Cazaubon) a 5 sources
crénatées, ferrugineu ses, sulfureuses calciques, sulfureuses sodiques; on y exploite en outre
LO:IOEEZ. – Vue générale_
des boues végéto-minérales efficaces pom· le lrnilcment du rhumalisrne. Cilons encore: les
o:ources chlorurées sodiques -de la !farte ù Bassoues; les 3 sources sulfureuses, ferrugineu ses d
cakaires l2:J•) de Cristél’a-Verdman; la source de Lavardens, efficace dans les affections nerveuses;
la ~ource de Ligardes; la source sulfureuse St-Pierre, la fontaine ferrugineuse et les boues noires
exploitées du Jloura, dans la vallée de !’Izaute; rétablissement thermal de la Jlasca, dans le vallon
de la Guzerde ; enfin, la source de Ramouzens.
Climat
C.e département est rangé sous l’innuence du climat girondin. Par s uite de sa distance peu éloiCTJée
de rOcéan e t Je ;::on allilude moyenne, la température y est halJitucllement assez douce,
mai;; d-autanl plu;; ba;;se r1ue l’on se rapprnche des Pyrénées. Le frnid n’est vif qu’en décembre
el jamier: le .:; premières chaleurs, qui se font sentir au début du prinlemps, sont prirfois suivies
de chutes de grèle : en outre, le vent du S.-E., dit d’autan, exerce une inOuence néfaste sur les