Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
correze-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_12 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / #8 Corrèze. Géographie pittoresque et monumentale de la France. (1903) / correze-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_12

correze-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_12

Bassin de la Garonne. C’est pae la Dordogne, soit directement, soit indirectement ,
·que la plus grande partie des eaux du département gagne le bassin de la Garonne.
La Do1’llogne, qui descend du Puy ùe Sancy, da;1s le -département du Puy-de-Dôme,
commence à toucher celui de la CoL”rèzc au confluent du Chavanon, par un peu moins
de 550 m. Elle ne lui abandounc tout d’aboi·d que sa rive d. , coule dans la direction
N. à S., l’isolant des départements du Puy-de-Dôme d’abord et du Cantal ensuite,
devient corrézienne par ses deux 1·ives, un peu en amont de Bort et, pendant quelc1ucs
kilom. seulement, car à peine s’est-elle doublée de la Rue, en aval de Bort, qu’elle sert
de limite commune aux deux départements du Cantal et de la Corrèze. Au pied des
Orgues de Bort, elle fait un coude très prononcé vers ro. et le N.-0. et descend clans
des gorges profondes, étroites à ce point qu’il n’y a de place que pour elle. A son
confl.uent avec le ruisseau de l’A1°taucl, par un détom soudain, elle reprend sa direction
première vet’S le S., pendant une quinzaine de kilom., incline vers le S.-0. à la hauteur
de .Mauriac, devenant tout à fait corrézienne, coule de nouveau à l’O., puis encore
au S.-0. jusqu’à sa sortie du département. Dans cette dernière partie de son cours, elle
·laisse la Roche-Canillac à 4 kilom. de sa rive cl., baig11c Argentat, où son lit s’élargit,
puis Beaulieu, redevient un instant limite, puis quitte enfin le département par environ
100 m., ayant parcouru en Corrèze à peu près 135 kilo m. , dont 75 seulement par ses
deux rives.