Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
correze-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_18 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / #8 Corrèze. Géographie pittoresque et monumentale de la France. (1903) / correze-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_18

correze-1903-geographie-pittoresque-et-monumentale-de-la-france_page_18

Climat
Pris dans son ensemble, le département est rangé sous l’influence du climat auver,
gnal ou limoüsin, dont le caractère p1·opre est d’ètre àpre et dur l’hiver. Quoique sujet à
des sautes brusques de température, les maxima du thermomètre n’y sont jamais excessifs
et l ‘été y est généralement doux. L’hiver est presque toujours long. On peut
d’ailleurs partager le département en trois zones assez différentes : la zone de montagnes
et de hauts plateaux, oü, par suite de l’altitude et de la nature des !’Oches, le
climat est très rude; la zone des vallées moyennes de la Dordogne, de la Corrèze et de
la Vézère, où le climat est .tempéré; la zone des vallées inférieures des mèmes rivières,
oü il est doux, comme il convient à un pays situé à égale distance du pole et de l’équateur.
La moyenne de la température à Tulle atteiut J5° ; cette moyenne est dépnssée à
Brive, mais, par contre, elle est inférieure à ce chiffre sur ly plateau . de ilillevache. La
hauteur de la pl11ie va en augmentant avec l’altitude, de sorte que c’est sur ce plateau,
très arrosé, que la han leur moyenne est le plus élevée; elle dépasse 1 m. 30 vers le
mont de 1feymac, tandis qu’elle n ‘est que de 0 m. 8.0 à Tull e.
Les vents les plus fréquents sont ceux du N. et du N.-0. par l ‘E . On voit qu’ils suivent
l’orientation générnle du département. .
Les obse1·vations météorologiques complètes, comprenant celles relatives à la hauteur
des pluies, à la pression barométrique, à la marche des orages, etc., ne sont pratiqué:es
qu’à Tulle et Brive. Celles relatives simplement à la hauteur des pluies le sont en outre
à Ussel, Argentat et Beaulieu. Les observations des hauteurs de cours d’eau sont faites
pour la Dordogne, à Bort, Spontour, Argentat et Beaulieu; pour le Chavanon, à
:ferlines; pour la Rue, à Bort”; pour la iIaronne, à Argentat; pourla Corrèze, à Tulle et à
Brive; pour la Vézère, à Treignac. Uzerche et Larche. En outre, des pluviomètres sont
installés clans Hl centres répartis dans les 5 arrondissements. L’observation des orages
et des phénomènes relatifs aux végétaux et aux animaux n’est faite que dans quelques
stations seulement. Enfin le relevé des observations est transmis, au plus tard, chaque
trimestre, au Bureau central météorologique à Paris.