Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Automobile_Page_01 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles

Automobile_Page_01

CHAPITRE II
L’ llutomobile
MOTEUR – CARBURATEUR – MOTEUR SANS SOUPAPES – RÉGULATEUR – EMBRAYAGE
CHANGEMENT DE VITESSES – TRANSMISSION: CARDAN, CHAÎNES – FREINS – DIRECTION
SUSPENSION – ROUES – TRACTEURS – PANNES DE L’AUTOMOBILE – EMPLOI DES GAZOGÈNES
SUR LES AUTOMOBJLEH ÀUTO ~IOBILES A ACCUMULATEURS ÉLECTRIQUES
292. ENSEMBLE DU CHASSIS. BUT DES
Dlf1FERENTS ORGANES. CADRE. – Nous
allons commencer par examiner quels sont les
organes essentiels qui composent une automobile,
leur but et les qualités qu’ils doivent remplir
pour décrire ensuite les différentes solu.
tions adoptées par les constructeurs.
Moteur. – Le moteur, organe essentiel de
l’automobile, crée le mouvement que les autres
organes sont chargés de transmettre aux
roues.
Les qualités demandées au moteur sont :
t • Une consommation de carburant et de
lubrifiant aussi réduite que possible ;
2• Un faible poids et un petit encombrement;
3° La souplesse qui doit permettre au moteur
d’entr:aîner la voiture à des allures très
différentes ;
4• Le silence.
Embrayage. – Situé entre le moteur et la
boîte de vitesse, l’embrayage est destiné à réunir
ou séparer ces deux organes, à la volonté
du çonducteur qui le manoeuvre en général
avec le pied à l’aide d’une pédale. L’embrayage
ne doit pas accoupler brusquement
le moteur à la boîte de vitesse de façon à évlter
tout choc qui fatiguerait le méc-anisme ;
il doit être progressif.
Botte de vitesses. – Le moteur, si souple
soit-il, n’a un bon rendement qu’entre certaines
limites, et son maximum de puissance
a lieu pour un nombre de tours déterminé.
Afin de pouvoir utilis-er constamment ce maximum
de puissance, il faut avoir un organe
démultiplicateur du mouvement qui permette,
quand la voiture a une rampe à monter,
de faire tourner le moteur à sa vitesse
de meilleur rendement bien que les roues tournent
à une vitesse plus faible. C’est le rôle de
la boîte de changement de vitesses. Il faudrait
donc que cet organe permette toutes les
vitesses à la voiture, depuis l’arrêt, tout en
laissant le moteur tourner à un nombre de
tours déterminé et toujours le même. Le plus
souvent, il ne permet que trois ou quatre vitesses
différentes ; pour passer d’une vitesse
à une autre, on compte alors sur la souplesse
du moteur et de l’embrayage.
Pont arriere et différentiel. – L’arbre moteur
tourne généralement autour d’un axe parallèle
à l’axe longitudinal de la voiture ; pour
transmettre le mouvement aux deux roues arrière,
il faut commander au moyen d’engrenages
d’angle les deux arbres des roues. Deux
sortes de transmission sont aujourd’hui employées:
la transmission par chaîne et la
transmission par cardan .

\
.
··
~- 1
B
‘” ~
Fig. 1178
A
·Quel que soit le mode de transmission
adopté, il est nécessaire de munir le pont arrière
d’un différentiel. Quand la voiture prend
un virage (fig. 1178), il faut, pour qu’aucune
des roues ne patine sur le sol, qu’elles tournent
toutes autour d’un même point, o par
exemple ; on voit sur la figure que la roue arrière
A, intérieure au virage, décrit un cercle
de rayon r plus petit que la roue extérieure
B qui doit rouler sur le cercle de rayon
R. Il faudra donc que dans le virage la rolJ.e
B parcoure un chemin plus grand que la