Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Automobile_Page_07 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles

Automobile_Page_07

ments sont quelquefois arrêtés pour éviter
qu’ils ne tournent et que les joints venant se
placer sur une même génératrice du piston
n’occasionnent des fuites.
l•’ ig. 11 88
Le piston porte son axe a autour duquel
oscille la bielle. Cet axe doit être fixe dans
le piston .; pour cela on l’emmanche serré
dans son alésage et on le fixe au moyen d’une
vis v. On n’emploie presque exclusivement
que de l’.acier cémenté et trempé pour f.aire
les axes de piston; ces axes sont troués pour
les alléger.
Fig. 118ll
Le piston servant de guide à la bielle, il
faut lui donner une longueur suffisante et ménager
des rainures de graiss·age pour éviter
son grippement dans le cylindre. Le fond du
Joinl en s iffl el
ë??
Joinl à baîonnelle
Segmcnl excenlré
Fig. 11 no
: 1
piston est en général plan; mais on le fait
quelquefois concave ou convexe pour augmenter
ou diminuer le volume de la chambre
de compression. Le piston étant une pièce
Bielle – Arbre-manivelle – 527
· soumise à un mouvement alternatif très rapide,
il y a intérêt à le faire le plus léger possible
; c’est pour cette raison qu’on le fait
quelquefois en acier embouti, ce qui permet
de diminuer très notablement les épaisseurs
ou en aluminium ; c’est pour la même raison
qu’on perce parfois des trous dans la partie
inférieure des pistQn.s.
La partie cylindrique du piston doit toujours
etre rectifiée et présenter au frottement
sur le cylindre une surface très polie.
Bielle. La bielle se compose de trois
parties (fig. 1191) :
1 • Le pied de bielle p qui oscille autour
de l’axe de piston et qui est généralement
garni d’une bague en bronze pour améliorer
le frottement sur l’axe ;
p
1 c..
1
Fi g. 1191
2• Le corps c qui doit être suffisamment rigide
pour résister aux efforts dus à l’explosion
et surtout aux forces d’inertie résultant
du mouvement alternatif très rapide de la
bielle et du piston ;
3° La tête de bielle t qui tourne autour du
maneton du vilebrequin et porte un coussinet
en bronze ou en antifriction; afin de permettre
son montage sur le vilebrequin la tête de
bielle et son coussinet sont en deux parties
réunies par de solides boulons. La bielle se
fait presque toujours en acier matricé ; le
corps a une section circulaire ou, le plus souvent,
en I. De même que le piston, la bielle
étant soumise à des mouvements alternatifs,
doit être aussi légère que possible.
Arbre-manivelle. – L’arbre manivelle est
une des pièces les plus importantes de la voiture
; on le fait soit en acier demi-dur de très
bonne qualité soit en aciers spéciaux à gr·ande
résistance. Il se compose de trois parties principales
:
1 • Les portées p qui tournent dans les
coussinets fixes du carter et soutiennent tout
l’ensemble des pièces en mouvement ;
2° Les manetons m autour desquels tournent
les têtes de bielles ;
3° Les bras qui réunissent entre eux les
portées et les manetons.
Les portées et les manetons doivent être
rectifiés et présenter au frottement une surface
très lisse et rigoureusement cylindrique.
Le vilebrequin étant soumis à un très grand
travail, il y a intérêt à le soutenir par le plus
grand nombre de paliers fixes possibles ; mais,
par contre, plus il y a de paliers et plus le