Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Automobile_Embrayage - 537 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Mécanique automobile. Voitures avant 1920 / Automobile_Embrayage – 537

Automobile_Embrayage – 537

admis dans le moteur et par conséquent sa
puissance et sa vitesse. Dans le régulateur Renault
, r eprésent é en Q sur la figure 1180, les
contr epoids sont fixés sur la roue dentée de
commande d’arbre à cames; un ressort contrarie
l’effet de la force centrifuge et lorsque
celle-ci diminue, ramène les contrepoids vers
leur position de repos.
297. EMBRAYAGE. – Il existe un grand
nombre de systèmes d’embrayage; nous nous
bornerons à décrire les plus employés aujourd’hui.
Embrayage à cône. – La figure 1215 représente
l’embrayage à cône Chenard et Walker.
Le volant du moteur, fixé à l’extrémité
de l’arbre manivelle, présente, sur sa face
arrière, une surface conique à faible inclinaison
(partie femelle). Contre cette surface peut
venir s’appliquer une portion de cône (partie
mâle) solidaire de l’arbre qui pénètre dans la
boîte de changement de vitesse.
Embrayage – 537
cône en cuir soit en contact. Etant données
les brusques variations de vitesse auxquelles
est soumis· le cône mâle, il est indispensable
que cette pièce, toujours d’assez grand diamètre,
ait une inertie aussi faible que possible;
pour atteindre ce but, elle est construite en
aluminium ou en tôle et autant que possible .
évidée.
L’embrayage qui vient d’être décrit, dont la
pointe du cône est dirigée vers l’arrière de la
voiture, est appelé cc embrayage à cône inverse
». Lorsque la pointe du cône est dirigée
vers l’avant du véhicule, l’embrayage est dit
« à cône direct »; il faut alors, pour débrayer,
tirer le cône vers l’arrière.
Embrayage à plateau. – Ce système d’t:mbrayage
peut être à plateau unique, comme
dans les voitures Panhard et Levassor
(fig. 1224), ou à plateaux multiples, comme
dam la 15 HP Lorraine-Dietrich.
Dans l’embrayage Panhard et Levassor, un
. disque en tôle h, fixé sur l’arbre de la boîte
de changement de vitesse porte une couronne
en fibre j qui, pendant l’embrayage, est sei-rée
entre deux plateaux b et d solidaires du
volant. Pour permettre le débrayag.e, le plateau
d est éloigné du platea u b à l’aide des
Fig. 1215 – Eml:)rayage Chenard et Walker
Le cône mâle est garni de cuir sur la partie
qui vient en contact avec le cône femelle.
Normalement, un ressort à spirales maintient
le cône mâle (4) appliqué sur le cône femelle; ·
les deux cônes sont alors solidaires et tournent
ensemble : la voiture est embrayée.
Pour débrayer, le conducteur, en appuyant
sur la pédale de débrayage, pousse, par l’intermédiaire
de deux galets (3), le cône mâle
vers la gauche, en comprimant le ressort à
spirales; les deux cônes, ainsi séparés, peuvent
avoir une vitesse relative differente.
L’élasticité seule du cuir interposé entre les
deux parties coniques ne suffit pas à donner
à l’embrayage une progressivité suffisante.
Pour l’obtenir, un certain nombre de taquets
(1), placés sous le cuir et poussés par de petits
ressorts à spirales, font faire au cuir de
légères saillies qui, au moment de l’embrayage
viennent les premiers frotter contre
le cône femelle avant que toute la surface du
leviers g commandés par la pédale de débrayage;
le disque de fibre peut alors tourner
librement entre les deux plateaux; au contraire,
lorsque la pédale . d’embrayage n’agit
plus, le disque d, po_μssé par les ressorts f,
comprime la couronne de fibre et l’entraîne.
Embrayage à disques (fig. 1216).-Un manchon
extérieur M, solidaire du volant V, porte
intérieurement un certain nombre de cannelures;
un deuxième manchon intérieur M’,
pouvant’ coulisser ·sur un arbre carré a, entraînant
l’arbre primaire de la boîte, porte
des èannelures extérieures; entre ces deux
manchons sont disposés un certain nombre
de disques d en tôle d’acier : les disques de
rang pair, par exemple, seront découpés suivaIJt
le profil 1 indiqué par la fig. 1216 et
seront par conséquent toujours entraînés par
le manchon extérieur; les disques de rang
impair, présentant le profil 2, seront au contraire
entraînés par le manchon intérieur.
Lorsque, par la pression du ressort R, les disques
seront comprimés, par le frottement
ainsi provoqué, les disques pairs entraîne