Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Automobile_538 - Changement de vitesses - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Mécanique automobile. Voitures avant 1920 / Automobile_538 – Changement de vitesses

Automobile_538 – Changement de vitesses

ront les disques impairs, c’est-à-dire que le
moteur entraînera l’arbre primaire de la boîte
des vitesses. Pour bien fonctionner, les embrayages
à disques doivent toujours être garnis
d’huile fluide.

par les pignons 4 et 4′ à l’arbre intermédiaire .
est transmis par les pignons 7 ·et 7′ à l’arbre
secondaire. En poussant le baladeur vers la
gauche, la roue 7 quitte le pignon 7′, puis un
peu plus loin le pignon 6 vient engrener avec
la roue 6′: nous sommes alors en
deuxième vitesse; continuant le
mouvement du baladeur vers la
gauche, l’engrenage 6 abandonne
le pignon 6′, puis les dents 5′,
taillées à l’intérieur de la roue 6,
viennent s’emboîter dans les dents
correspondantes 5, solidaires du
pignon 4, réalisant ainsi la troisième
vitesse ; cette troisième
vitesse est encore appelée prise
directe, parce que le mouvement
se transmet de l’arbre primaire à
l’arbre secondaire sans l’intermédiaire
d’aucun renvoi. Quand
le baladeur est en prise directe,
~’ i g. 1216 – Emhrayage à disques
l’arbre primaire 1 et l’arbre secondaire
2 tournent à la même
vitesse et tout se passe comme
298. CHANGEMENT DE VITESSES.
Bien que l’on ait fait des changements de vitesses
hydrauliques ou électriques, nous ne
nous occuperons ici que des changements de
vitesses par engrenages; qui sont encore presque
exclusivement employés par les constructeurs.
·
Les b.oîtes de changement de vitesses· se font
généralement à 3 ou 4 vitesses, J?lus rarement
et pour les petites voiturettes, a 2 vitesses;
elles comprennent toujours une marche arrière.
Le changement de vitesse et de marche
se commande par un levier situé à côté du
conduct.eur et s’obtient en déplaçant sur un
arbre un ou plusieurs trains . d’engrenages appelés
baladeurs, dont les pignons viennent
successivement en prise avec les pignons d’un
autre arbre appelé arbre intermédiaire de la
boîte. Sur l’axe. moteur de la boîte se trouvent
deux arbres indépendants :
1 • l’arbre primaire, commandé par. l’embrayage;
2° l’arbre secondaire, qui est réuni au pont
arrière par la cardan, ces deux arbres ayant
le même axe de rotation, mais étant indépendants
au point de vue vitesses de rotation. Les
baladeurs peuvent être portés, soit par l’arbre
primaire, soit par l’arbre secondaire.
Pour faciliter le passage d’une vitesse à une
autre, les constructeurs arrondissent l’extrémité
des dents des engrenages qui doivent
venir en prise : c’est ce que l’on appelle donner
de l’entrée aux dents.
Décrivons quelques changements de vitesses
parmi les . principaux systèmes employés.
1 ° Changement de vitesses à 3 vitesses par
un seul train baladeur (fig. 1217). – L’arbre
primaire 1, réuni à l’embrayage, porte le pignon
4, constamment en prise avec la roue
4′, solidaire de l’arbre intermédiaire 3; l’ensemble
de ces deux pignons constitue le renvoi
de mouvement. L’arbrti secondaire 2 porte
le baladeur, et est entraîné par lui au moyen
de 4 cannelures. Quand le baladeur occupe la
position indiquée par la figure, la boîte est
en première vitesse, le mouvement renvoyé
s’ils étaient d’une seule pièce.
Pour obtenir la marche arrière,
il suffira de pousser le balad
eur complètement vers la droite, de façon à
· engrener la roue 7 avec la roue. 8′, qui est
elle-même commandée par le pignon 8, solidaire
de l’arbre intermédiaire; la roue supplémentaire
8′ a pour effet de changer le sens
de rotation du baladeur et par conséquent de
l’arbre secondaire.
7
Fig. 1211
Le levier à main qui commande le baladeur
est guidé dans so11 mouvement par un
secteur présentant 5 crans destinés à fixer le
levier aux 5 positions suivantes, d’avant en
arrière : marche arrière, point mort, première
vitesse, deuxième vitesse, troisième vitesse.
Fig. 1218
2° Boîte à 4 vitesses et 2 baladeurs (fig.
1218). – Le renvoi de mouvement s’opère
par les pignons 4 et 4′. L’arhre secondaire
2 porte deux baladeurs: celui de droite
donne la première vitesse quand les en e