Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Automobile_Changement de vitesses - 543 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Mécanique automobile. Voitures avant 1920 / Automobile_Changement de vitesses – 543

Automobile_Changement de vitesses – 543

roues; dans ce cas, la démultiplication du
couple conique doit être assez grande (elle est
géneralement comprise entre 1/3 et 1/4. Certains
constructeurs ont interc&.lé entre le différentiel
et les roues un démultiplicateur intermédiaire.
Changement de vitesses – 543
et 1233) , l’ensemble du différentiel est supporté
par le châ-ssis du véhicule, faisant ainsi
partie des organes suspendus.
Dans ce cas, les roues sont commandées par
des arbres transversaux à cardan à chacune
de leur extrémité.
Fig. 122~
Ensemble du couple conique du différentiel un boitier de celui-ci élanl enlevé (flcnaull)
Pont arrière Chenard et Walker. – Dans le
pont Chenard et Walker (fig. 1230), cette démultiplication
est disposée dans le moyeu des
roues arrière.
L’essieu porteur, à l’extrémité duquel se
trouvent les fusées des roues, est plein; les
arbres moteurs, placés parallélement à côté
de cet essieu, sont terminés d’un côté par les
planétaires du différentiel, et de l’autre par
des pignons droits qui engrènent avec des engrenages
intérieurs solidaires des moyeux des
roues.
Pont arrière des camions Renault (fig. 1231).
– Dans les camions Renault, la démultiplication
est obtenue dans les moyeux des roues
arrière par trois pignons intermédiaires recevant
le mouvement d’un pignon situé à l’extrémité
de l’arbre transversal et le transmettant
à une couronne à denture intérieure solidaire
de la roue.
Pont arrière des tracteurs Latil. Dans les
ponts arrière que nom;- venons d’examiner,
l’ensemble du différentiel est supporté par
l’essieu arrière; il fait donc partie des organes
non suspendus. Dans certains types de véhicules,
le tracteur Latil, par exemple (fig. 1232
Transmission par vis hélicoïdale. – La
transmission du mouvement entre l’arbre longitudinal
et le différentiel peut se faire soit
Fi~ . 1230
Pont arrière Chenard el Valker
par engrenages coniques, comme dans les
ponts que nous venons d’examiner, soit comme
le représente la fig. 1234, par vis hélicoïdale;
les pignons d’ang:e sont alors remplacés par
un pignon et une roue à axes perpendiculaires
et à denture spéciale.
Transmission par chaînes. – Nous ne dirons
que quelques mots sur la transmission
par chaînes, de moins en moins employée aujourd’hui
sur les voitures. Comme la transmission
par cardan, la transmission par chaî~
nes comprend un renvoi de mouvement par
pignons d’angles et différentiel à deux arbres
transversaux portant à leur extrémité les pi