Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Automobile_548 - Suspension - Roues - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Mécanique automobile. Voitures avant 1920 / Automobile_548 – Suspension – Roues

Automobile_548 – Suspension – Roues

nette d’avance à l’allumage, contact pour arrêter
le moteur, etc.
302. SUSPENSION. – La suspension comprend
les organes qui, intercalés entre les essieux
et le châssis servent à amortir les chocs
dus aux dénivellations de la route. D’une
bonne suspension dépend d’une part le confort
des voyageurs et d’autre part la conservation
de tout le mécanisme de la voiture et de
sa carrosserie.
Jusqu’à ce jour, presque toutes les suspensions
sont constituées par des ressorts à lames
d’acier; leur forme et leur disposition sont
infiniment variables suivant les constructeurs •
.On peut néanmoins les classer en :
a) Ressorts latéraux placés près des longerons
du châssi~ ou au-dessous de ceux-ci ;
ils ont en général une forme semi-elliptique.
b) Ressorts transversaux, placés dans un
plan parallèle aux essieux.
c) Ressorts cantilevers, employés pour les
essieux arrière ; dans le type cantilevers, une
extrémité du ressort est réunie à l’essieu ar•
rière, l’autre extrémité, ainsi que le point de
fixation intermédiaire, étant fixés au châssis.
Ces ressorts peuvent être soit parallèles aux
longerons du ch_âssis, soit. obliques. (Fig. 1243.)
Souvent aux ressorts de suspension sont
ajoutés des amortisseurs dont les types sont
t~ès. nombreux? il~ ont surtout pour but de
hm1ter les osc1llat10ns de la voiture.
303. ROUES. – Les roues, organes non suspendus,
doivent être aussi légères que possible.
Elles doivent non seulement supporter le poids
de la voiture, mais encore résister aux efforts
latéraux très importants surtout dans les virages.
De plus, les roues motrices doivent transmettre
aux pneus ou bandages, l’effort de propul.
sion et supporter également les efforts de
fremage.
Roues en bois. – Les roues en bois se font
généralement en acacia : au centre, deux flasques
métalliques serrent les rais : l’extrémité
extérieure des rais est emboitée dans une jante
également en bois; une jante en acier, placée
extérieurement à la jante bois et emmanchée
à chaud de façon à donner un serrage énergique
à tout l’ensemble de la roue, sert en
outre à recevoir, suivant le cas, soit le pneumatique,
soit le bandage plein. Dans la roue bois,
ce sont les rais qui se trouvent au-dessous du
moyeu qui supportent le
~~, G., C, C. .1 G_ ~ t , H.., pt oids_
11
de tlaà
1
voiture en
‘ / , 1 1 • ravai an a compres
~ 1 sion. Pour que les roues -Giilji[!f:jj;::-3 i~r~q1~:~i~’i:~~!f~~
1 , J , h-r-, ·:r, Les rais ne sont pas dis-
/ .’ 1 / i ; 1 i 1 posés dans un plan, mais
1 ‘ f ,’ ~.t;!,J suivant les g,énératrices
…. f f j C I
Q “‘ r ~ r-z 0.J l d’un cône ont l’angle
1 1, ‘ au sommet est très obll~!
f~~~*”-k;:ci.z~P.=z::::=t ~– ::~~:.,’~~:~.”:ri~ f.~
/
.,,.-_-,:ctc…,
11
/ . convénient de prendre du

1
‘ 1 ‘ 1
1
1 1
1
jeu, surtout lorsqu’elles
1 …J::f LL i ‘
-‘–‘
1
‘-..,/” “f’…, _t· G_j E j r:) Ji ~i~~~e~po:ée~,h~~~~~~é
Fig. 1242 – Bielle <.le cuurn1auJe Je lltrecliou Panhard el Levassor A Bielle de commande de direction E E Mâchoires AV et AR du levier rie la chape ·B Levier de commande monté sur l'arbre d'essieu (ou grains de direclion) porle-secteur de la boite de direction F F Ressorts amortisseurs. (Vérifier de Lemps C C' Mâchoires A V et AH du levier de à autre que ceux-ci ne sonl pas cassés) commande (ou grains de direction) G G' Butées des ressorts D Levier de direclion monté sur la chape g Goupilles. d'arrêt de l'essieu H Bouchons Fig. 1243 - Châssis Lorraine Dietrich (Vue eu plan) puis à la chaleur. Roues à rayons métalliques. - Ces roues sont construites à l'aide de rayons métalliques