Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Automobile_Automobiles à accumulateurs électriques - 551 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Mécanique automobile. Voitures avant 1920 / Automobile_Automobiles à accumulateurs électriques – 551

Automobile_Automobiles à accumulateurs électriques – 551

ferme mal (ressort de rappel cassé, le changer;
ou soupape usée : la roder, ou soupape cassée,
la changer).
Auto-allumages. – li arrive parfois, après
quelques instants de marche du moteur à
pleine allure, que des retours au carburateur
se produisent de plus en plus fréquents; après
un arrêt de quelques minutes, la marche du
molL ur reprend normalemcul, pour donner l eu,
au bout de peu de Lemps, à de nouveaux relours.
Ces phénomènes sont la caractéristique des
autos-allumages.
Ceux-ci consistent dans un allumage du
mélange gazeux à l’intérieur du cylindre avant
le moment normal où il devrait se produire.
Ils sont dus à une ou plusieurs bougies dont
les électrodes restent incandescentes et enflamment
le mélange à un moment quelconque
de la compression ou pendant l’aspiration;
il faut alors changer la bougie qui produit
ces auto-allumages; elle se reconnaît généralement
à sa teinte bleue caractéristique
d’un échauffement anormal.
Les auto-allumages peuvent également être
produits dans les moteurs dont les chambres
de compression sont encrassées par des dépôts
charbonneux; ceux-ci présentent des points
en ignition et enflamment le mélange gazeux;
il faut alors faire procéder à un nettoyage des
chambres de compression.
c) Explosions dans le pot d’échappement.
– Ces explosions sont presque toujours la caractéristique
d’un mélange carburé trop riche
en essence. Cet excès d’essence peut également
être constaté par la production, à la sortie
du tuyau d’échappement, d’une fumée
noire ayant une odeur âcre.
Cet inconvénient est dû à un mauvais fonctionnement
du niveau constant provenant :
Soit d’un flotteur percé; s’en assurer en le
secouant et en écoutant s’il ne contient pas
d’essence; s’il est percé, le changer.
Soit du pointeau, qui ferme mal par suite
de la présence d’un corps étra nger sur son
siège ou par suite de son usure : le roder.
306. TRACTION AVANT. — Ce,s dernières
années on a étudié et mis au point le problème
d <.! la traction avant qui consiste à rendre les roues avant motrices tout en étant directrices. Tout se passe, dans ces conditions, comme si la voiture était tirée au lieu d'être poussée. En partant de l'arrière de la voiture vers l'avant on trouve dans l'ordre suivant: le moteur, l'embrayage, la boîte de vitesses et le différentiel. L'arbre secondaire de la boîte de vit esses porte à son extrémité un pignon engrenant avec la couronne dentée du différen tiel: Oil a donc, par cette disposition , éliminé le système de transmission par cardan universellement employé et qui donne li eu souvent à des vibrations désagréables. Les roues avant étant directrices et motrices h. transmission de l'effort se fait par l'intermédiaire d'un joint universel double qui permet de tourner plus court qu'avec une voiture ordinaire: on arrive à un angle de braquage voisin de 45 °. 306 bis. EMPLOI DES GAZOGENES SUR LES AUTOMOBILES. - A la suite de r écentes recherches, on est arrivé à alimenter les moteurs d'automobiles par du gaz p rovenant d'un gazogène, placé sur la voiture. Le problème présentait de sérieuses difficultés en raison du poids et de l'encombrement des appareils nécessaires: générateur, dépoussiéreurs, épu.rateurs, mélangeur, qu'il a donc fallu étudier pour ce but particulier. Le combustible choisi de préfér,ence est le charbon de bois qui n'occasionne pas de dépôt de mâchefer, comme le ferait le coke. Les générateurs produisent: soit du gaz pauvre (1/8 d'oxyde de carbone, azote, un peu de méthane, un peu d'hydrogène), soit du gaz n~ixte, c'est-à-dire du gaz pauvre et du gaz à l'eau, plus riche en hydrogène que le gaz pauvre seul, et dont le pouvoir calorifique est sensiblement plus grand. Le charbon de bois est allumé au moyen d'un chiffon imbibé d'essence. En principe, le gaz passe dans une chambre où il se détend et se refroidit, puis il barbote dans l'eau ou dans un mélange de pétrole et d'huile; enfin, il est épuré dans un récipient contenant des rondelles ou copeaux métalliques. On a reconnu l'intérêt de conserver, en outre du système à gazogène, Je carburateur à essence, et d'utiliser ce dernier à la mise en route et pour l'ascension des côtes très dures, car la marche au gaz entraîne une perte de puissance de 20 à 30%. Pendant le ·temps nécessaire pour obtenir une bonne teneur du gaz - un quart d'heure environ - la voiture fonctionne à essence ·et le moteur fait tirage sur le générateur; après cette mise en route, on peut passer à l'alimentation au gaz. Parmi les réalisations actuelles nous pouvons citer: sur les camions et tracteurs automobiles, le gazogène de la So ciété du Matériel agricole et industriel de Vierzon qui utilise un mélange de ~ de charbon de bois avec %. de bois bien sec; les gazogènes Autogaz et Etia qui donnent du gaz mixte, le gaz pauvre du générateur étant enrichi en hydrogène par décomposition de la vapeur d'eau injectée avec l'air d'aspiration; le générateur dû au chimiste alsacien IMBERT qui présente le très grand intérêt d'un poids et d'un encombrement réduits, et qui a été mis en application par la Société des Automobiles Berliet, aussi bien sur ses véhicules lourds que sur les voitures légères de tourisme où le gazogène est installé à l'arrière dans une poupe épousant les formes fuyantes de la carrosserie. Il n~est pas douteux que l'utilisation du charbon de bois offre une sérieuse économie sur celle de l'essence, en raison du prix élevé de ce carburant. 306 ter. AUTOMOBILES A ACCUMULATEURS ELECTRIQUES. - Avant de terminer ce chapitre relatif à l' Automobile, nous attirons l'attention sur les véhicules à accumulateurs électriques qui ont pris un très grand développement, du moins pocr 1es voiturettes de livraison, les camionnettes et les camions. Nous sommes en présence de deux écoles. Cer tains constructeurs utilisenl un châssis spécial et équipent le moteur électri que en vue d'obtenir toute la souplesse exigée par les automobiles. D'autres mettent à profit les perfectionnements de la construction des voitures