Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Locomotion aérienne_Nacelles - 563 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Locomotion aérienne, aviation avant 1920 / Locomotion aérienne_Nacelles – 563

Locomotion aérienne_Nacelles – 563

gitudinale de l’ensemble et d’assurer la répartition
des charges sur toute la construction.
Les nacelles, au nombre de deux, sont constituées
par des plates-formes reliées rigidement
à la carcasse générale. Dans Ja première
nacelle sont disposés, à l’avant, les volants de
commande des gouvernails de direction et de
profondeur, les tirettes provoquant la chute du
lest placé dans des sacs étanches répartis en
divers po.ints de la construction, les commandes
des soupapes supérieures des ballons,
les transmetteurs d’ordres, les instruments, etc.
Dans la partie arrière de cette nacelle est
placé un premier groupe mécanique comportant
un moteu·· de 175 ch actionnant, par
l’intermédiaire de pignons d’angle et d’arbres
obliques, deux hélices de quatre mètres de
diamètre placées de part et d’autre de l:J. carène.
Les axes des hélices sont supportés par
de pylôn es faisant partie de la carcasse. La
hauteur de l’axe des hélices au-dessus du
sol, les nacelles posant à terre, est de 5 m. 25 ..
Le moteur, qui est monté sur châssis à ressort
pour éviter la transmission des vibrations
à la nacelle, est à 6 cylindres, avec circulation
d’eau, graissage sous pression, etc. Un em-
Nacelles – 563
voyage à la suite d’up. changement d’altitude,
soit en raison d’un relèvement de la température.
Elle peut être également commandée à
la main, du poste du pilote, par l’intermédiaire
de transmissions funiculaires.
Toute· la carène, ainsi que la poutre triangulaire
inférieure, est recouverte d’une enveloppe
en tissu léger tendu extérieurement, de
façon . à régulariser et à faire disparaître les
saillies présentées par les poutres, tendeurs,
etc., pouvant accroître la résistance à la pénëtration.
Ce tissu peut être imperméabilisé pour
protéger la construction intérieure et les ballons
contre la pluie.
Le point d’amarrage des engins d’arrêt et
de retenue au sol, est constitué par une pieu-
: vre placëe à l’avant de Ja quille. D’autres points
d’amarrage pour les câbles latéraux sont fixés
sur toute la longueur de la carène. Des cordes
de manoeuvre, partant de ces points, et attachées
d’autre part à des chariots à galets circulant
sur des rails de guidage, permettent de
rentrer le ballon dans son hangar par un vent
latéral asez fort.
L’équipage normal de ce ballon est composé
d’un commandant, deux pilotes, trois mécaniciens,
soit six personnes.
Fig. 1263 – Le Spiess
brayage progressif à disques est intercalé entre
le moteur et la transmission.
La deuxième nacelle, dont les dinwnsions
sont les mêmes que celles de la nacelle :;.vant,
en est dist:rnte de 63 mètres.
La partie antérieure de la nacelle arrière
peut être aménagée en poste de passagers ; la
partie postérieure comporte un groupe moteur
propulseur entièrement semblable à celui
de la nacelle avant.
La circulation du personnel d’une nacelle
à l’autre s’effectue par l’intérieur de la ouille
triangulaire qui a reçu un léger planchêr et
qui, étant entoilée extérieurement, forme uBe
sorte de long couloir.
Les dispositifs de direction et de stabilisation
(voir plus loin) sont entièrement placés
à l’extrême pointe arrière. Ils comportent,
pour la direction, quatre gouvernails verticaux
jumelés et pour la profondeur, deux
gouvernails bipJ:::.ns également jumelés (fig.
1263).
L’action des gouvernails de profondeur est
suffisante pour provoquer en marche une inclinaison
du ballon permettant le changement
d’altitude dans de grandes limites, par
la seule action dynamique.
Les ballonnets, au nombre de 14, sont en
tissu caoutchouté double.
Chaque ballonnet est muni d’une soupape
placée à la partie supérieure. Cette soupape
laisse échapper automatiquement l’excès de
gaz dû à la dilatation, soit au cours d’un
La force ascensionnelle restant disponible
permet d’emporter une quantité de combustible
pouvant alimenter les deux moteurs à
pleine puissance pendant 8 à 10 heures, et
1000 kilos de lest environ.
313. NACELLES. -La nacelle est constituée,
soit par une longue poutre armée (ClémentBayard),
soit par un certain nombre de cages
métalliques en tubes d’acier étirés à froid,
réunis entre eux par des points en acier forgé,
rendant l’ensemble facilement démontable.
Dans les premiers dirigeables, et en particulier
dans le France, on pensait qu’il était
nécessaire d’employer une très longue nacelle
de manière à repartir également son poids le
long de l’enveloppe. C’est pour cette raison
qu’aujourd’hui encore, dans les ballons souples,
la nacelle est réunie à la carène au moyen
d’une bande d’étoffe ou ralingue cousue sur
l’enveloppe et à laquelle sont fixés les cordages
de suspension. On voit le détail de la suspension
sur la figure 1264, qui donne le schéma
du dirigeable Commandant Goutelle.
En raison du poids très considérable des
nacelles longues, les ingënieurs ont cherché à
obtenir une réunion simple et solide entre
une enveloppe souple et les matériaux rigides
de la nacef!e.
Dans les ballons semi-rigides, les nacelles
sont reliées à l’intermédiaire rigide au moyen
de câbles de suspension verticaux et obiiques
(fig. 1265).
.