Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Locomotion aérienne_564 - Orientation - Stabilités - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Locomotion aérienne, aviation avant 1920 / Locomotion aérienne_564 – Orientation – Stabilités

Locomotion aérienne_564 – Orientation – Stabilités

Signalons encore la disposition particulière
de la nacelle. du Léonardo-da-Vinci, le dirigeable
italien. On peut dire que la nacelle est
.enfermée dans la carène, elle est divisée en
>plusieurs compartiments, servant soit aux
ipilotes, soit comme chambre des machines.
Ces compartiments sont reliés par des signaux
électriques.
jonrs avoir son axe dans ùn plan vertical tangent
à la trajectoire décrite.
Orientation. – Nous citerons simplement le
système d’orientation par deux hélices tournant
à des vitesses différentes, préconisé par
Dupuy de Lôme et adopté par M. JULLIOT dans
le Lebaudy, mais ce système n’a pas donné de
B Enveloppe
E Empennage horizontal
G Gouvernail de direction
G·, G” Gouvrrnails de profonrleur
H, H Hélices
w, m Manches à air
P Pos le du pilole
M, M Molr urs
N, N Poulre armce de la nacelle
Q Empennage verlical
. H Halingue souple
Fig. 1264 – Schéma du dirigeable « Commanrlanl Coulelle •
Suivant les modèles, les dirigeables possède
r. l uoc ·lnu plusieurs nacelles (srx dans le
Graf Zeppelio).
314. ORIENTATION. – STABILITES. –
Nous examinerons successivement:
t • L’orientation proprement dite, c’cst-àdire
le déplacement du ballon vers un but déterminé.
bons résultats. On se sert pour la direction des
ballons d’un gouvernail analogue à celui des
navires. Il est évident que l’axe du gouvernail
doit, par raison de symétrie, être placé dans
le plan vertical contenant l’axe longitudinal
du ballon (fig. 1265), Dans la marche rectiligne,
le gouvernail est . placé dans ce plan
et ne tC’nd Pn aucune façon à modifier la direction.
Si, au contraire, on incline le gou-
(Photo Roi)
F,ig. 1 ~o5 – Le « Cornmandanl Coulclle ”
2° le moyen de conduire et de maintenir nn
dirigeable à une altitude donnée, soit par le
gouvernail de profondeur, soit par tout autre
moyen.
3° la stabilité de route, c’est-à-dire la propriété
que doit posséder un dirigeable de s’écarter
le moins possible dans le plan horizontal
du chemin à parcourir; le ballon doit touvernail,
il se développe une réaction oblique
sur sa surface, réaction produisant immédiatement
une modification de la trajectoire.
Il est facile de voir que, comme -pour les
navires, le gouvernail doit être place à l’arrière
et le plus loin possible, ce qui est facilement
réahsable avec les dirigeables à nacelle
longue. On démontre que la réaction du vent