Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Locomotion aérienne_570 - Technique de l'aéroplane - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Locomotion aérienne, aviation avant 1920 / Locomotion aérienne_570 – Technique de l’aéroplane

Locomotion aérienne_570 – Technique de l’aéroplane

Les aviateurs américains, qui présentaient
en 1908 un appareil dont le principe .était déjà
vieux de trois ans, furent rapidement égalés
et dépassés par les aviateurs français. On peut
dire que, en 1908, se termine la période historique
de l’aviation, car dès lors, nos aviateurs
civils ou militaires vont rivaliser d’:iudace
et de courage et leurs prouesses ne cesseront
de se multiplier.
Pour fixer les idées, nous donnons ci-après
les résultats des -records mondiaux qui sont détenus
par la France:
Avions:
a) Altitude: Avec 1.000 kg, par Burtin, 8.089
m sur Bréguet;
Avec 5.000 kg par Bossoutrot, 3.58G ni sur
Farman Super-Goliath, de 500 ch.
Fig. 12ït – Le monoplan l’i• 2 cl ‘Es naulL Pelterie
(Photo Roi )
IlLÉHIOT, en juillet 1909, traverse la Manche
de Calais à Douvres. A partir de cette date
commence la série des voyages aériens de longue
durée. Citons, en octobre 1909, l’exploit
du comte DE LAMBERT qui, partant de Juvisy.
vient virer autour de la Tour Eiffel; le 21
avril 1912, E. DuBONNET, qui réussit la traversée
de Paris, de Juvisy à Bagatelle, puis, le
27 et le 28 du même mois, PAULHAN, qui vole
de Londres à Manchester en deux esc-ales,
l’une de 188 kilomètres et l’autre de 109 kilomètres.
Rappelons le cc Circuit de l’Est »,
organisé en août 1910, puis le « Circuit des
Capitales », en 1911.
Puis vinrent les années 1912 et 1913, pendant
lesquelles de nombreux prix inciterPnt
les constructeurs et les pilotes à de nouvelles
victoires.
La coupe cc Pommery », correspondant à la
plus grande distance effectuée en ligne droite
en un jour fut successivement remportée par
VÉDRINES, par GUILLAUX, par BRI:>:UEJONC DES
MouLINAIS. Le record de la hauteur (5.800 m)
est battu par DERREYON, GARROS effectne sans
escale la traversée de la Méditerranée, ccuvrant
en huit heures une distance de 800 kilomètres;
PRÉVOST couvre la distance de 200
kilomètres en 59 minutes 45 secondes.
Ce furent ensuite les années de deuil et de
gloire de la Grande Guerre, pendant lesquelles
nos ~viateurs contribuèrent au succès de nos
armes.
Puis, au cours des dernières années écoulées,
les raids se sont multipliés, et chaque jour nous
apporte une nouvelle performance. En rappelant
la traversée de l’Atlantique que Lindbergh
a réussie le premier en 1927, nous adressons un
souvenir ému à nos compatriotes Nungesser et
Coli, et nous gardons en mémoire les vols tragiques
des trop nombreux aviateurs perdus c·n
mer.
b) Vitesse: Sur base de 3 km, par le lieutenant
Bonnet, 448 km/ h. sur Bernard-Hubert de
500 ch.
Sur 500 km, par Sadi Lecointe, 306 km/ h. sur
Nieuport-Delage de 500 ch.;
Avec 1.000 kg, sur 1.000 km, par Paillard et
Camplan, 220 km/ h, sur Bernard-Hubert de
GOO ch.
c) Distance: En ligne droite sans e.>cale ni
ravitaillement, par Costes et Bellonte, 7.900 km,
de Paris à Tsitsikar (Mandchourie), sur le Bréguet
«Point d’interrogation» de 600 ch.;
En circuit fermé, avec 1.000 kg, par Costes et
Codos, 3.300 km, sur Bréguet de 600 ch.
Fig. 1215 – Le Biplan de Delagrange (Photo Roi)
d) Durée: Avec 500 kg et 1.000 kg, par Costes
et Codos, pendant 23 h. et 18 h.;
Avec 5.000 kg, par Bossoutrot, pendant 1 h.,
sur Goliath à 4 moteurs de 500 ch.
Hydravions:
a) Altitude: Par le lieutenant Paris, avec
4.827 m.
b) Vitesse: Avec 2.000 kg, sur 100 km et sur
500 km, par Prévot, faisant 220 et 200 km/ h.
sur Latécoère 28;