Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Locomotion aérienne_578 - Orientation - Stabilités - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Locomotion aérienne, aviation avant 1920 / Locomotion aérienne_578 – Orientation – Stabilités

Locomotion aérienne_578 – Orientation – Stabilités

Les aPes reposent, au centre de l’appareil,
sur les pylônes de la cabane. A l’avant, le pylône
est composé de quatre tubes soudés à leur
sommet sur une platine de tôle d’acier, constituant
les arêtes d’une pyramide quadrangulaire,
à l’arrière, le pylone est formé par un
triangle transversal en tubes d’acier au sommet
duquel est également soudée une platine en
tôle. Sur les faces supérieures des longerons
d’ailes s’appliquent d’autres platines reliées aux
précédentes par des boulons traversant les longerons
d’ailes verticalement.
Chaque hauban inférieur est constitué par
deux cordes à piano, fixées d’autre part à h.
partie inférieure du fuselage sur des traverses
en U renforcées à cet effet. En outre, chaque
plan de haubans inférieurs est croisillonné par
des cordes à piano attachées sur l’aile et sur le
fuselage. Au-dessus de la cabane et de l’ailP
est placé le pylône supérieur (triangle en tubes
d’acier, articulé au sommet) servant à l’attache
incidence variables en plein vol et dont le coefficient
de sécurjté semble très remarquable.
La division des aéroplanes en monoplans -et
biplans est toute relative, ces deux types sont
l’application d’un même principe et pour tous
les deux les mêmes c:mses produisent les mêmes
effets.
323. ORIENTATION. STABILITES. DIRECTION.
– L’orientation, c’est-à-dire le déplacement
de l’appareil dans un plan horizontal
s’obtient très facilement comme dans les dirigealbles
au moyen d’un gouvernail de direction
qu’on fait pivoter autour d’un axe situé dans le
plan de symétrie de l’appareil à droite ou à
gauche. au moyen d’un levier. Dans l’aéroplane
Wright, le gouvernail se trouvait à
2 m. 50 en arrière du biplan proprement dit;
il était composé de deux plans verticaux solidaires
distants de 0 m. 50 et ayant 1 m. 80 de
haut et 0 m. 60 de profondeur.
Détail dalle
A Lon9e,..on Al
B Longef’DnlR
C Fauxdito.suppotdàileron
D Ai/ef’on mét