Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Locomotion aérienne_Hydroaéroplanes - . 585 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Locomotion aérienne, aviation avant 1920 / Locomotion aérienne_Hydroaéroplanes – . 585

Locomotion aérienne_Hydroaéroplanes – . 585

rices d’eau et d’essence, sont fuselés par des
nacelles et solidaires des longerons avant et
arrière de cellule. Chacun des moteurs est
mis en marche par un démarreur spécial.
A l’atterrissage, le Mammouth se pose sur
ses deux trains de quatre roues réunies deux
à deux par un essieu, l’appareil est amorti sur
ses roues par des sandows dissimulés dans les
patins horizontaux rt réunissant chacun une
roue avant et une roue arrière.
La figure 1300 donne la vue intérieure de
l’avion de tourisme Farman Goliath, et la figure
1299 l’appareil lui-même.
A l’étranger, la question du transport par
avion a été fort étudiée. En Angleterre, par
exemple, le Havilland 29 est un monoplan
en bois, à fuselage ventru, dont le plan unique
Hydroaéroplanes – . 585
Nous aurons peu à dire sur cet appareil,
qui ne diffère de l’aéroplane que par le remplacement
du train d’atterrissage par un ou
plusieurs flotteurs. Lorsqu’un aéroplane doit
quitter le sol, il commence par rouler jusqu’à
ce que la vitesse de propulsion soit suffisam..:
ment élevée pour que l’appareil puisse se soutenir.
On comprend qu’avec les hydroaéroplanes,
la résistance des flotteurs dans l’eau
soit plus considérable que celle des roues sur
le sol, et qu’il soit plus difficile d’acquérir
une vitesse suffisante pour I’envoL
Les flotteurs sont presque tous à fond plat,
ils sont ordinairement carrés ou ont une
forme allongée. Leur nombre varie de un à
trois, plus ou moins longs ou plus ou moins
rappro~hés, selon le rôle de l’appareil.
~’ig. 12!J8 – Biplan Blériot •Le ilammoull. » (Photo Meuri S>e)
est fixé à la partie supérieure du fuselage, a
une envergure de 16 m. 40, une épaisseur de
0 m. 90 et est en forme de parallélogramme
allongé. Le moteur a une puissance de 450 HP
· et 10 passagers avec bagages peuvent prendre
place dans cet avion, dont la vitesse est de
180 kilomètres à l’heure.
En Allemagne, le Fokker IV est un ·monoplan
entièrement métallique, sauf le plan,
dont l’envergure est de 24 m. 60, l’épaisseur de
O m. 75 et dont la forme est celle d’un double
trapèze. Il peut transporter également 10 passagers.
326. HYDROAEROPLANES. – Un hydroaéroplane
est un aéroplane susceptible d’acquérir
une certaine vitesse en glissant sur l’eau
et en s’élevant ensuite dans l’air (fig. 1301 et
1302).
Pour les appareils destinés aux lacs ou aux
rivières dont la surface de l’eau est calme,
on écarte le plus possible les flotteurs, de façon
à augmenter la stabilité; pour les appareils
qui doivent au contraire se déplacer
sur mer, on rapproche les flotteurs et même
on les réunit en un seul dénommé flotteur
central. Pour les appareils marins, on emploie
de préférence les flotteurs longs qui coupent
les vagues. Ordinairement, on ajoute à l’arrière
de l’hydro:;.éroplane ainsi qu’aux extrémités
des ailes, un flotteur de secours auquel
on donne la forme cylindrique, et cela dans
le but d’éviter le mouillage· de la voilure et de
l’empennage.
Signalons aussi une disposition consistant
à réunir le fuselage et les flotteurs en une
sorte de coque . de canot qui permet d’aug