Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Locomotion aérienne_Direction des aéronefs -'- 587 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Locomotion aérienne, aviation avant 1920 / Locomotion aérienne_Direction des aéronefs -‘- 587

Locomotion aérienne_Direction des aéronefs -‘- 587

l’accès des mécaniciens. On peut circuler à l’intérieur
des ailes, dont l’épaisseur maximum est
de 1 m 60.
Sous le nom d’hydroglisseurs on désigne des
Direction des aéronefs -‘- 587
ont montré qu’il était possible de guider les
avions par temps de brume, même à des hauteurs
de 2000 mètres, au moyen d’un {il-guide
isolé parcouru par un courant alternatif à haute
~· 1g. 1301 (Photo Chrétien)
Hydravion Farman “G. L. » 300 ch Re nault , ulilisé au Congo Belge sur la ligne Ilni Alberl
appareils glissant sur l’eau et dont le mouvement
de translation est dû . aux mêmes c·auses
que celui des avions. Ces appareils sont appelés
à rendre les plus grands services dans les
colO!iies dépourvues de voies terrestres et
rich•.•s en voies navigables. C’est ainsi que les
Etablissements Farman-Renault ont construit
un h ydroglisseur de 10 ch qui peut transporter
800 kg de marchandise. Un appareil construit
par les mêmes établissements, long de
10 m sur 3 m de large, muni d’un moteur de
300 ch, pouvant transporter 12 passagers, a
Fig. 1302 – Hydravi on Ca udron à flo llc urs
couvert en 7 m 29 sec. les 17 km 400 qui séparent
l’écluse de Bougival d’Herblav, soit à la
vitesse horaire de 140 km. –
327. DIRECTION DES AERONEFS. – Des
expériences concluantes faites à Villacoublay
fréquence (600 par seconde) produisant un
champ magnétique qui peut influencer un appareil
récepteur en fils de cuivre placé sur
l’avion. Cette méthode, théoriquement très
simple, a été mise au point par M. ARTHUR
‘Vn,LIAM LOTH. Le récepteur est constitué par
trois cadres, l’un horizontal, l’autre vertical,
parallèle ·à l’envergure et dit cadre transversal
et le troisième, également vertical, mais
placé dans le plan de symétrie de l’avion ou .
cadre longitudinal. Le tout ne pèse que quelques
kilos. Un écouteur téléphonique est
relié aux cadres et permet de percevoir
les sons induits dont les variations sont telles
qu’elles permettent de fixer la position exacte
de l’avion par rapport au fil conducteur. En
effet, les intensités dans les trois cadres chan·
gent suivant l’orientation de l’i,. vion et peuvent
même s’annuler; c’est ainsi que l’intensité
dans le cadre horizontal est nulle lorsque
l’avion est au-dessus du fil guide. En reliant.
l’écouteur aux deux cadres, on peut déterminer
exactement si l’avion est à gauche ou à
droite du câble.
M. LOTH a pu écarter le bruit produit par
les magnétos, qui troublait ou même supprimait
les vibrations entendues au poste d’écoute,
au moyen d’un cadre supplémentaire
qui, relié aux cadres ordinaires, permet d ‘annuler
le champ magnétique des magnétos. Le
cadre horizontal réagit à une hauteur de 3000
mètres, et les cadres verticaux à partir de
2.500 mètres. La réception est la meilleure
entre 1000 et 1500 mètres, et l’on peut compter
sur une zone utile de quinze kilomètres
à droite et à gauche du fil. Les projets à l’étude