Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d610745385/htdocs/clickandbuilds/Jeuxducatifsenligne/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Machines agricoles_Charrues - 603 - Tests & Jeux éducatifs en ligne
Dernières nouvelles
Accueil / Machines agricoles avant 1920 / Machines agricoles_Charrues – 603

Machines agricoles_Charrues – 603

labours nécessitent des charrues très robustes,
de forme spéciale, dont nous allons dire quelques
mots. On les désigne sous les noms de
dé{ onceuses, suus-soleuses ou fouilleuses (fig.
1334). En raison de la grande difficulté de
traction, elles sont rarement traînées par des
animaux, mais sont au contraire mises en
mouvement soit par un treuil à manège ou à
va peur, soit par une locomobile.
Charrues – 603
Avec une charrue simple ne travaillant
que dans un sens, on dispose un . treuil à manège
à l’une des extrémités du champ et on
opère le retour de la charrue à vide, pour la
reprise d’une nouvelle raie, par un cheval attelé
directement à l’outil de labour, le câble se
déroulant librement du tambour débrayé.
On peut prendre également un treuil à vapeur,
actionné par exemple par la loco-
Fi g. 1334 – Charrue basc ule défou ceuse. Poids ‘7 tonnes
Le défoncement peut se faire de deux façons,
soit en une seule fois, soit en faisant d’abord
un labour ordinaire s’ui.vi d’un deuxième labour
qui attaque la couche non touchée par la
première charrue. Dans cette dernière opération,
on peut soit retourner le sous-sol, soit
simplement le découper au moyen de griffes
spéciales.
Les charrues défonceuses simples ne peuvent
travailler que dans un sens. La figure
1334 montre une charrue défonceuse du système
bascule. Outre les pièces dont nous avons
déjà parlé, on y remarque un certain nombre
de dents, en fer forgé munies d’une pointe
en acier et destinées à fouiller le sous-sol.
Le lecteur r emarquera sur cette figure que
le conducteur se tient sur la machine même,
ce qui augmente la stabilité- en – déplaçant le
centre de gravité vers les pièces travaillantes.
Cette charrue, construite pour exécuter de
forts travaux de défoncement et défrichement
par traction mécanique avec moteur à distance,
est entièrement en acier et capable de résister
aux plus grands efforts. Elle travaille dans les
deux sens jusqu’à 0 m. 80 de profondeur. En
m:uche, le conducteur la guide sans effort en
faisant pivoter les roues par la simple action
des deux mains sur le volant; à chaque bout
de raie, il suffit de lui imprimer un mouvement
de bascule, ce qui s’exécute sans difficulté,
les deux corps de charrue se hisant
équilibre.
Le régfage en profondeur s’obtient à l’aide
de deux vis placées symétriquement à droite et
à gauche de l’avant-train et on peut également
faire varier la largeur de la bande comme
on le désire. Donnons maintenant quelques
renseignements sur le mode de traction de ces
appareils.
mobile de la ferme. L’appareil se dispose en
tête du champ, perpendiculairement au sens
du labour. Pour le transport sur routes, le
treuil est pourvu d’une paire .de roues avec
essieu amovible et limonière pour traction animale.
On peut également prendre un treuil
actionné par un moteur électrique.
Fig. 1335 – T racteur- treuil Bajac
Depuis plusieurs années, depuis la guerre
surtout, une crise de main-d’oeuvre agricole se
fait sentir dans toute .la France. Il a fallu remédier
au manque de bras par la construction
de nouvelles machines agricoles, et c’est la
principale ni.ison du grand développement de
la motoculture. Nous donnons donc ci-dessous
la description d’un tracteur treuil construit
par la maison Bajac (fig. 1335).
Ce tracteur, sur châssis à ressorts, comporte
un moteur à 4 cylindres de 35-40 ch fonctionnant
à l’essence ou au pétrole. Il peut être