Dernières nouvelles
Accueil / La voix sa culture physiologique

La voix sa culture physiologique

EXAMEN CLINIQUE DES VOIX DES CONCOURS DE CHANT 1906-1908

300 EXAMEN CLINIQUE DES VOIX DES CONCOURS DE CHANT 1906-1908

formation vocale, que le jeune chanteur ne travaille jamais sur la portée réelle de sa voix et ne peut la poser expérimentalement; il ignore littéralement ce qu’il en fait. Il n’écoute plus sa voix lointaine; il ne peut aller l’entendre là où elle doit porter son.effet utile; il l’écoute sortir de lui,’ résonner près de lui; et on lui enseigne ... Lire la suite »

L’ORALITE DANS L’ENSEIGNEMENT

280 L'ORALITE DANS L'ENSEIGNEMENT

On m’a afürmé que le mot oralité n’existait pas dans la langue française. Le directeur d’une de nos grandes Revues ne m’a pas permis de l’employer dans un article ou j’étudiais la culture, ou plutôt l’absence de culture de la voix dans les pro fessions et les carrières dites vocales ou orales. J’avais écrit cette phrase bien innocente : Lire la suite »

APPENDICES. LA CULTURE DE LA VOIX

278-279 APPENDICES. LA CULTURE DE LA VOIX

Si l’éducation et l’instruction remplissaient bien leur rôle, qui est de nous faire connaître et aimer la vie, nos diverses facultés et aptitudes seraient toutes rationnellement cultivées. Il s’en faut de beaucoup qu’il en soit ainsi. Que chacun de nous jette un regard en arrière sur l’éducation et sur l’instruction qu’il a reçues, et il reconnaîtra que ses dons naturels, ses ... Lire la suite »

PRATIQUE DE LA VOIX. Faut-il commencer jeune à étudier le chant?

240 PRATIQUE DE LA VOIX.

J’ai exposé dans les leçons précédentes la théorie physiolo.gi~ue de la respiration, de la phonation, de la voix libre et de ses renforcements divers de la pose. de l.a voix et du tempérament vocal; j’ai en dermer heu montré comment. Se développait et se perdait la voix pendant le cours des études. Je crois utile de réunir dans cette clernière ... Lire la suite »

COMMENT SE PERDENT LES VOIX, GRANDS ET PETITS ACCIDENTS DU TRAVAIL VOCAL

213 COMMENT SE PERDENT LES VOIX, GRANDS ET PETITS ACCIDENTS DU TRAVAIL VOCAL

Je vous ai jusqu’ici théoriquement et pratiquement exposé le mécanisme de la respiralion, de la phonation et de l’émission, el je vous ai également indiqué par quelles règles le geste respiratoire et le geste vocal s’adaptent aux exigences de la perspective acoustique dans les grandes salles. Je vous ai défini les conditions physiologiques qui font de la voix un outil ... Lire la suite »

LE GESTE VOCAL ET LA POSE DE LA VOIX

179 LE GESTE VOCAL ET LA POSE DE LA VOIX

Il faut entendre par pose de la voix la recherche de l’attitude vocale qui permet de réaliser le maximum d’effet avec le minimum d’effort  L’effet cherché est le suivant: faire entendre à une distance donnée, c’est-à-dire au point où se trouvent les auditeurs, le meilleur son possible. Il importe peu au public que vous chantiez parfaitement pour vous-même ou pour ... Lire la suite »

LE GESTE VOCAL ET LA POSE DE LA VOIX

159 LE GESTE VOCAL ET LA POSE DE LA VOIX

Nous avons étudié précédemment la formation du son dans l’appareil vocal, la voix libre et ses divers renforcements d’intensité, de hauteur, de timbre. Le renforcement de la voix est ce qu’on appelle l’accent. Il y a donc des accents d’intensité de hauteur d; timbre, et le chant, physiologiquement parlant : n est que la distribution, sous forme mélodique, de ces ... Lire la suite »

LA VOIX LIBRE ET SES RENFORCEMENTS

129 LA VOIX LIBRE ET SES RENFORCEMENTS

ACCOMMODATION VOCALE Nous .avons étudié jusqu’ici l’acte, le geste respiratoire, et aussi le jeu des cordes vocales la formation du son vocal, le geste glottique. Si nous comparons l’appareil vocal à un autre instrument qui nous soit mieux connu comme le violon, par exemple, nous pouvons dire que la poussée aerienne est l’archet qui met en branle les cordes. Lire la suite »

LE SON SA PERCEPTION. SA FORMATION GLOTTIQUE

111 LE SON SA PERCEPTION.  SA FORMATION GLOTTIQUE

Nous avons vu que l’appareil vocal est constitué par une série de cavités pneumatiques, qui sont les poumons, les bronches, la trachée, le larynx, le gosier, la bouche et le nez. Ces cavités sont capables, en certains points et dans une certaine mesure, de modifier la forme et l’élasticité de leurs parois, imposant ainsi à leur contenu aérien des variations ... Lire la suite »

LE GESTE RESPIRATOIRE

23 LE GESTE RESPIRATOIRE

Il faut distinguer dans l’acte de la respiration trois phénomènes physiologiques. C’est d’abord l’ensemble des échanges gazeux entre l’air et le sang, qui constituent l’acte respiratoire essentiel, chimique, indispensable à la vie, mais d’un intérèt secondaire au point de vue de la phonation. C’est ensuite l’acte réflexe, la manoeuvre respiratoire qui permet ces échanges par la pénétration de l’air dans ... Lire la suite »