Dernières nouvelles
Accueil / mécanique (page 20)

mécanique

Alimentation par l’eau chaude de condensation des conduites

moteur_page_47

équilibrer les irrégularités d’arrivée de l’eau; 4• Différentes garnitures .se composant de vannes d’évacuation et de retour; 5• Des tuyauteries. Fig. 188 L’alimenteur automatique (fig. 187 à 189) comporte une enveloppe extérieure e? acier fondu. .\ la partie inférieure est un. p1ètei;n~nt pour l’arrivée de l’eau. A la partie superieure est un deuxième piètement pour l’écoulement de l’eau. La tubulure ... Lire la suite »

Alimentation par l’eau chaude de oondensation des conduites

moteur_page_46

descend par le poids de l’eau et ouvre la soupape V. La pression de la vapeur fait remonter le liquide de la cloche par la tubulure centrale. Cette eau passe par V et sol’t par A. La vis H sert aux nettoyages; il est prudent de l’ouvrir a ssi lors des mises en route pour permettre l’évacuation des impuretés qui ... Lire la suite »

Purgeurs automatiques

moteur_page_45

comme suit: L’eau venant du séparateur s’éconle par la tubulure S dans une espèce de boite flotteur ouverte à la partie supérieure. Sous le poids· de l’eau, ce flotteur s’enfonce du côté où il est libre. Du côté opposé, il est fixé sur un axe horizontal. En s’abaissant, le flotteur entraîne, au moyen d’une tige, une petite oupape placée à ... Lire la suite »

Purgeurs automatiques

moteur_page_44

ment de vapeur, le récipient, auquel on peut donner une capacité assez importante, a pour avantage d’emmagasiner une certaine quantité de vapeur. On peut ainsi régulariser le débit demandé par la machine et réduire sensiblement les fluctuations de la pression dans la conduite. · On peut aussi assécher la vapeur sans qu’il soit necessaire d’employer un grand récipient comme celui ... Lire la suite »

Purge des conduites de vapeur

moteur_page_43

Calorifugeage des conduites.-Pour obvier dans une certaine mesure aux pertes de chaleur d’une tuyauterie, on l’enveloppe d’un revêtement aussi isolant que possible pour la chaleur. Pour les fa ibles pression:-; qui n’excèdent pas 2 à 3 kilogrammes, nous avons employé avec succès le carton ondulé enduit de silicate de soude. Pour constituer un bon revêtement, on enr oule sur les ... Lire la suite »

Pertes dans les tuyauteries

moteur_page_42

let rabattu. La bride porte sur son champ intérieur une ou deux rainures dans lesquelles le métal du tuyau e t refoa.l t’ par le mandrina e, ce qui contribue à assurer la solidité de r as-emblage (fi g. 167). Pour le – Cortes pressions et la vapeur ,-urchaulJée on emploie les brid ::- cornières rivées ou mandrin La bride ... Lire la suite »

Joints – Fixation des tuyauteries

moteur_page_41

let rabattu. La bride porte sur son champ intérieur une ou deux rainures dans lesquelles le métal du tuyau e t refoa.l t’ par le mandrina e, ce qui contribue à assurer la solidité de r as-emblage (fi g. 167). Pour le – Cortes pressions et la vapeur ,-urchaulJée on emploie les brid ::- cornières rivées ou mandrin La bride ... Lire la suite »

Tuyauteries de vapeur

moteur_page_40

On remédie à cet inconvén1ent en dis,IJOsant sur la chaudière un régulateur de temperature (fig. 165). Dans .cet appareil, l’eau la plus froide est prise en V et mise en circulation au moyen de l’injecteur W, qui prend sa vapeur en D sur le dôme. Cette eau rentre dans la chaudière en R, au plan d’eau. L est un robinet ... Lire la suite »

Réchauffeurs

moteur_page_39

manoeuvrés par une transmission de mouvement, fait le nettoyage continuel de la surface extérieure des tube . Le mécanisme qui actionne les râcleurs est placé au haut de l’économiseur, au dehors de l’enclos (fig. 160). La quantité d’énenrie qu’exige la mise en mouvement de râclenrs est faible. n économiseur judicieusement placé peut a ~ snrer de économie de 15 ?é ... Lire la suite »

Réchauffeurs

moteur_page_38

La figure 159 représente un robinet de vidange, désigné so.us le nom de système BALTES. Cet appareil s’ouvre et se ferme par la simple manoeuvre du levier. Le volant sert à tourner la soupape sur son s1egc pour écraser le tartre qui pourrait être emprisonné entre les deux. On ~eut donc ainsi fa fre un rodage continuel de 1 appar ... Lire la suite »